produits naturels·revue de produit

Réduire vos déchets alimentaires, c’est possible grâce au composteur de cuisine !

Bonjour à tous.

Aujourd’hui on va parler réduction de déchets et plus particulièrement d’un procédé biologique naturel par excellence : Le compostage.

Celui-ci valorise les matières organiques (Déchets de cuisine, déchets de jardin, déchets verts etc…)

Les micro-organismes tels que vers de terre, cloportes, bactéries et champignons assurent la dégradation des déchets en un produit stabilisé, riche en minéraux et semblable à un terreau : Le compost.

Un peu de calcul sur le traitement des déchets

Avant de rentrer dans le vif du sujet, attardons-nous sur un chiffre qui parle de lui-même : 354 kilos. Il s’agit d’après la CNID (Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets) du nombre d’ordures ménagères produit par habitant en France.

On continue le calcul, soit un recensement de 66,9 millions d’habitants en France en 2016 (Source Google on va arrondir à 67 millions), on pratique la formule suivante :

  • (Nb d’habitants X Nb de déchets par habitant)

Et on obtient le magnifique chiffre de : 2371800000 kilos soit 2371800 de Tonnes de déchets en France.

Et encore derrière ce chiffre astronomique on ne prend pas en charge les déchets dit « verts » qui sont la responsabilité des collectivités locales sinon on monte facilement à 540 kilos par habitants, et ceux des activités industrielles, BTP, agricultures, activités de soin, qui feraient monter notre valeur à 13,8 T par an et par habitant.

Répartition du traitement des déchets :

En France, la destination de nos déchets se répartit ainsi (moyennes nationales) :

  • Incinération : 30 %
  •  Décharges : 36 %
  •  Valorisation matière (recyclage) : 20 %
  •  Gestion biologique (compostage/méthanisation des déchets organiques) : 14 %

Vous savez donc maintenant, à quel point il est primordial, que chaque ménage puisse contribuer à la réduction de ses déchets. Nous vous proposons donc d’y participer grâce à un composteur de cuisine.

Quels sont les avantages du compostage domestique ?

  • Avoir un compost de qualité permettant d’enrichir la terre de son jardin.
  • Utiliser un engrais 100% naturel et gratuit.
  • Réduire d’environ 30% le volume des déchets ménagers évitant ainsi leur incinération.
  • Participer à la maîtrise des coûts de gestion des déchets de la collectivité.

Quels sont les différents types de composteurs cuisine ?

Il existe deux types de composteurs de cuisine :

  • Le lombricomposteur : Aussi appelé « vermicompostage » par nos amis Belges et Québécois, est un procédé naturel, appelé bio-oxydation, de transformation et de stabilisation de la matière organique (nos déchets organiques), sous l’action combinée des micro-organismes et des vers de compost …
  • Le composteur par activateur : Le leader du marché s’appelle Ecovi. Ces composteurs vont fonctionner de façon similaire sans utiliser de lombrics, mais avec un activateur de micro-organismes naturels sous forme de sachet de 1kh en moyenne. J’ai personnellement opté pour cette alternative, les vers étant encore plus écologiques mais plus fragiles et nécessitant plus d’attention.

Présentation du composteur ECOVI

Le kit contient :

  • Un sachet de 1kg d’activateur de compost.
  • Une spatule permettant de retourner le compost pour favoriser son traitement.
  • Un godet pour récupérer l’engrais liquide.
  • Un robinet à visser sur le composteur.
  • Un bac en plastique troué ou l’engrais issu de la décomposition organique s’écoulera.

Mode d’emploi :

Il suffira de mettre le bac en plastique troué au fond du composteur, ajouter les déchets puis une cuillère à soupe d’activateur de compost, puis de remettre le couvercle. Après quelques jours il sera temps de récupérer l’engrais pour enrichir vos plantes, pour découvrir le bonheur de recycler vos épluchures en engrais biologique sans les jeter !

Voici à quoi ressemble ce sympathique petit kit :

02

Pour les intéressés vous pouvez trouver ce modèle ici : Composteur de cuisine, Ecovi

Pour les amoureux du lombricompostage, vous trouverez votre bonheur ici :Eco-Worms – Lombricomposteur ECO-WORMS coloris vert sapin

Que puis-je mettre dans un composteur de cuisine ?

Vous pouvez placer dans le compost :

  • les restes et épluchures de fruits et légumes.
  • les fruits et légumes abîmés.
  • les coquilles d’oeufs.
  • les sachets de thé.
  • le marc de café avec le filtre.
  • les cendres, la sciure et les copeaux de bois.
  • les coques de noix, noisettes, cacahuètes.
  • les boîtes à œufs en carton, découpées en morceaux.
  • le papier journal, découpé en morceaux.
  • le carton ondulé et du carton coupés en morceaux.
  • les fleurs fanées.

Évitez de mettre dans votre compost :

  • les végétaux malades,
  • les déchets de viande, de poisson, les os et les produits laitiers,
  • les déjections d’animaux domestiques (chien, chat),
  • les matières non organiques ou toxiques (plastique, métaux, verres…),
  • les mauvaises herbes montées à graines…

Moral de l’histoire

Bon on ne va pas insister sur l’importance du recyclage et de la réduction des déchets, il est intéressant d’ailleurs de voir que notre société commence (sûrement avec un train de retard) à se pencher sur le problème, mais plutôt sur un fait qui me parait clair et simple, en matière d’écologie il n’y a pas de petit geste. Je vous laisse imaginer si ne serait-ce que 5% du nombre d’habitants en France pouvait réduire de moitié la masse de leurs déchets, à quel point le total obtenu plus haut s’en trouverai diminué. Car là il ne s’agit pas que de la faute de l’industrie, de la grande distribution, ou des politiques. C’est une affaire globale qui nous concerne tous.

Alors certes, cela va sûrement vous paraître dérisoire de penser que l’utilisation d’un composteur va enlever un zéro au nombre de tonnes de déchets produits par habitants, mais si tout le monde utilise ce mode de fonctionnement sans remettre en cause sa façon de consommer nous risquons malheureusement à terme de rajouter un zéro à ce chiffre déjà dangereusement massif !

A contrario, pensons à contre-pied et je terminerai là dessus, en vous disant ceci, l’utilisation d’un composteur peut paraître un geste semblable à une poussière ou un grain de sable pourtant l’agglomération des grains de poussières dans notre environnement proche a créé quelque chose d’unique qui nous permet aujourd’hui d’en parler c’est ceci :

planète terre

Alors faisons en sorte de la garder et de la protéger en construisant ensemble quelque chose d’aussi beau et grand.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s